Thiaroye 1944 - Histoire et mémoire dun massacre colonial.pdf

Thiaroye 1944 - Histoire et mémoire dun massacre colonial PDF

Martin Mourre

Ce livre prend pour objet les représentations dun massacre colonial, la répression sanglante de tirailleurs sénégalais, ces soldats ouest-africains de lEmpire français, survenue au camp de Thiaroye, à proximité de Dakar, le 1er décembre 1944. Plus de soixante-dix ans après les faits, cet événement reste un sujet de controverse historiographique. Ce qui a longtemps été considéré par larmée française comme une mutinerie, apparaît plutôt comme une tuerie organisée par les officiers coloniaux présents à Dakar. Cest ce que démontre un long et patient travail sur les archives de ce drame. De plus, cet ouvrage retrace les réappropriations passées et actuelles de cet événement au Sénégal, à travers diverses temporalités permettant de lire la trajectoire de la nation sénégalaise postcoloniale en suivant la mobilisation dimaginaires historiques. Aujourdhui, au Sénégal, les représentations attachées à lévénement du 1er décembre 1944 apparaissent comme un des paradigmes de la mémoire coloniale. Décrire ces usages du passé sur plusieurs décennies permet alors denvisager larticulation entre des mémoires dominantes – officielles ou non –, des formes particulières de rappel du passé et le rôle de ce passé dans certaines dynamiques identitaires.

Découvrez sur decitre.fr Thiaroye 1944 - Histoire et mémoire d'un massacre colonial par Martin Mourre - Collection Histoire - Librairie Decitre

5.78 MB Taille du fichier
9782753553453 ISBN
Thiaroye 1944 - Histoire et mémoire dun massacre colonial.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.derbygpvts.co.uk ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Thiaroye 1944 : histoire et mémoire d'un massacre … Get this from a library! Thiaroye 1944 : histoire et mémoire d'un massacre colonial. [Martin Mourre] -- "Ce livre prend pour objet les représentations d'un massacre colonial, la répression sanglante de tirailleurs sénégalais, ces soldats ouest-africains de l'Empire français, survenue au camp de

avatar
Mattio Müllers

Thiaroye 44, un nom synonyme de la brutalité coloniale. L'histoire de ce massacre de tirailleurs par l'armée française survenu le 1er décembre 1944 au camp ... 30 oct. 2018 ... From Liberty 2016 - En 1944, les tirailleurs sénégalais (soldats ouest-africains ayant combattu dans l'infanterie coloniale de l'armée française ... Communément appelée massacre de Thiaroye, la mutinerie est considérée ... sur l'histoire et la théologie, dont 14 manuscrits en arabe et un mémoire intittulé ...

avatar
Noels Schulzen

pas de musée pour penser et comprendre l'histoire coloniale. Sans lieu de savoir , l'histoire est lettre morte, et la mémoire un vide sans fond. Enfin ... aucun intérêt à dire la vérité sur les évènements de Thiaroye 1944, au même titre que ... mai- juin 1940 dont leur massacre par l'armée allemande, largement oblitéré dans.

avatar
Jason Leghmann

« Thiaroye 1944 », par Martin Mourre - Histoire coloniale ... Martin Mourre, Thiaroye 1944.Histoire et mémoire d’un massacre colonial, préface d’Elikia M’Bokolo et postface de Bob W. White, avec le soutien du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – Laboratoire IMAF, Presses Universitaires de Rennes, collection Histoire, 2017, 240 p., 20,00 €.. Introduction. Le 1er décembre 1944, à proximité de Dakar au Sénégal, au camp de

avatar
Jessica Kolhmann

« Morts par la France - Nouvel Avenir – Nouvel Avenir ... Or aucun historien ne s’accorde sur ce chiffre ! Julien Fargettas soutient le chiffre de 35 morts. Martin Mourre (auteur de Thiaroye 1944. Histoire et mémoire d’un massacre colonial, Presses universitaires de Rennes NDLR) et moi-même estimons que ça ne colle pas avec le nombre de rapatriés.