La catégorie de lespace chez Descartes - Pour une épistémologie non classique de la physique.pdf

La catégorie de lespace chez Descartes - Pour une épistémologie non classique de la physique PDF

Marcel Nguimbi

La conception classique réduit lobjet de lépistémologie de la physique à une histoire de la science physique close sur elle-même, parce quelle est sans ouverture à la philosophie de la physique, son corollaire. Louverture est donnée et garantie par la conception non classique de cette considération épistémologique. La rationalité de lépistémologie classique de la physique sactive donc à partir de lexclusion mutuelle et close de deux grandes théories dexplication des phénomènes physiques : la théorie de la relativité. domaine de linfiniment grand. et la mécanique quantique, domaine de linfiniment petit. Cest la rationalité de lépistémologie non classique de la physique qui ouvre à linterconnexion de ces deux instances de représentation symbolique avec une possibilité de conciliation dans la théorie des cordes dont parle Brian Greene. Leffort à consentir et à investir pour promouvoir une épistémologie non classique de la physique se situe à un triple niveau. Dabord, il faut comprendre que toute épistémologie est épistémologie de quelque science, et que lépistémologie de la physique est une épistémologie de quelque(s) théorie(s) physique(s). Ensuite, il faut ressortir le caractère complexe des rapports entre ces différentes théories qui fonctionnent comme des modules dune seule et même discipline scientifique appelée du nom de physique . Enfin, il faut dégager la dimension éthique de la question de la vérité au sein de lépistémologie de la science physique. comme la jointure épistémologique de lhistoire et de la philosophie de la physique.

Il est auteur de "La catégorie de l'espace chez Descartes, Pour une épistémologie non classique de la physique", L'Harmattan, 2011, 196 p.; puis de "Si ...

8.13 MB Taille du fichier
9782296544680 ISBN
La catégorie de lespace chez Descartes - Pour une épistémologie non classique de la physique.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.derbygpvts.co.uk ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

La conception classique réduit l'objet de l'épistémologie de la physique à une histoire de la science physique close sur elle-même, parce qu'elle est sans ouverture à la philosophie de la physique, son corollaire. L'ouverture est donnée et garantie par la La catégorie de l'espace chez descartes - Marcel Nguimbi ...

avatar
Mattio Müllers

17 août 2007 ... La physique quantique et le concept “classique” d'espace. ... épistémologique est celui du rapport entre ces deux notions, en les supposant ... objets macroscopiques (non quantiques) et que rien ne nous assure qu'il soit ... Descartes qui accompagna sa Géométrie, à sa critique par Locke pour qui l' origine.

avatar
Noels Schulzen

épistémologiques et philosophiques fondamentales, sans pour autant vouloir les ... universel des subjectivités (Descartes [1628], Règle 3), soit qu'on la voit comme une ... physique) comme dans les autres sciences, et non seulement dans les sciences ... physiques de départ appliqués aux grandeurs d'espace et de temps. Nguimbi, Marcel, 2011, La Catégorie de l'espace chez Descartes, Pour une approche non Classique de la Physique, L'Harmattan. Espinoza, Miguel, 1994 ...

avatar
Jason Leghmann

La catégorie de l'espace chez Descartes - Marcel Nguimbi

avatar
Jessica Kolhmann

Descartes : mathématiques et physique. La physique mathématique de Descartes est donc une construction a priori, et non une généralisation de l'expérience. L'expérience n'y intervient que pour poser les problèmes particuliers à résoudre, et pour déterminer entre une infinité d'effets qui peuvent être déduits des mêmes causes, ceux que nous devons principalement tâcher d'en déduire.